Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Erebus
  • Le blog de Erebus
  • : Résolument de droite ce blog a été créé suite à l'incroyable investiture de François Vigny que nous pensons être une grave erreur politique, sans juger la qualité de l'homme nous pensons que la ville d'Annemasse méritait mieux. L'avenir nous donnera raison! Jean-François Fernandez
  • Contact

encore un compteur

Recherche

conditions générales (extrait)

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du rédacteur de ce blog. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Toute personne amenée à laisser des commentaires devra respecter les conditions d'utilisation accessibles depuis le lien en bas de page CGU.

Archives

Encore l'heure !

5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 16:11




L  7 ans : papa c’est bien d’être français ?

Erebus la gueule enfarinée de bon matin : Bon sang tu pouvais pas me poser une autre question ??? Par exemple: C'est quoi cette bouteille de "Lé"

Heu ! Oui c’est bien, c’est même une chance !

L : Alors pourquoi y en a qui disent qu’ils s’en foutent d’être français ?

E : Bonne question°°°°°°°°°°Je crois qu’ils ne diraient pas la même chose si la France leur disait qu’elle se fout d’eux, si elle ne s’occupait pas d’eux malgré qu’ils se foutent d’elle !

L : ha bon, c’est qui la France qui s’occupe d’eux ?

E : Ben la France c’est toi, c’est moi, c’est une histoire et des valeurs, bon ça tu ne peux pas comprendre, essayons de faire simple°°°°°°°°°°°°°Par exemple en France on a inventé la sécurité sociale, si tu es malade et que tu n’as pas de sous pour te soigner, hé bien on te soigne quand même parce que tout le monde met un peu d’argent dans une grosse caisse et quand tu es malade on se sert de cet argent pour payer les médicaments c’est un peu comme la kermesse de l’école, chacun vient avec un petit truc à vendre et l’argent récolté sert à tout le monde pour faire un petit voyage par exemple.

C’est pareil pour l’école, en France on t’apprend à lire et à écrire gratuitement. Alors si la France se foutait de ceux qui se foutent d’elle c’est gens là ils seraient bien embêtés tu comprends ?

L : C’est pour ça qu’en Afrique dans la jungle les enfants ils sont malades et tout maigres, parce qu’il n’y a pas la sécurité machin pour payer le docteur, voilà !

E : Oui c’est un peu ça, mais c’est un peu plus compliqué quand même. Et puis en Afrique il n’y a pas que la jungle tu sais !

L : Comment on sait qu’on est français ? C’est marqué sur un carnet comme April ou Raphia* ?

*(Ce sont des chiens)

E : (Mort de rire) Non, non surtout pas. April c’est un berger Allemand mais elle, elle ne le sait pas qu’elle est berger Allemand. Etre français ce n’est pas un pédigrée, heureusement d’ailleurs. Etre français je crois que ce n’est pas simplement une histoire de papiers, être français c’est d’abord aimer ce grand pays, le respecter, en être fier.  Etre français c’est être libre et ça c’est très important car des gens ont fait la guerre, se sont battus et sont morts pour que nous soyons libres.

L : Quand on n’est pas français on peut habiter en France ?

E : Oui on peut, à condition de demander la permission avant. Si on obtient l’autorisation alors on a les mêmes droits que les français, on peut se faire soigner, aller à l’école etc……………..

L : Même si on n’a pas payé la socialité (sécurité sociale) si on a la permission d’habiter on peut se faire soigner ?

E : Oui, si on a l’autorisation on a également immédiatement des droits, on a les mêmes droits que les français. On a aussi des devoirs, c'est-à-dire des choses que l’on doit faire, par exemple on doit respecter les lois françaises, on doit payer des impôts, on doit également défendre le pays si besoin.

L : est-ce que tu crois que c’est bien d’être né en France ?

E : Oui je crois que c’est même une chance et que c’est beaucoup mieux que d’être né par exemple en Afrique ou dans un autre coin du monde où il n’y a rien.

L : A cause des lions ?

E : Non pas des lions, à cause des gens, certains profitent de tout et les autres n’ont rien à manger, à boire, rien pour s’habiller etc…

L : hé ben tu sais quoi ? Moi je suis très contente d’être française parce qu’ici on mange plein de bonnes choses et puis on a plein de cadeaux pour jouer. Bon on fait la lettre au père noël ?

 

Et puis il y a plein de choses que j’aurais voulu lui dire, ces choses qu’on ne dit pas à une gamine de bientôt 7 ans qui croit encore au père noël et pour qui le bonheur c’est de bien manger, de jouer, de voir sa famille et d’aller à la mer une fois par an.

J’aurais voulu lui dire que je suis très heureux qu’elle soit française, que je souhaite qu’un jour elle se marie et qu’elle ait des enfants qui vivront eux aussi en paix dans cette France toujours libre. Dans cette France où l’on a le droit de ne pas chanter la marseillaise mais où l’on a le devoir de ne pas la siffler, cette France où l’on a le droit de ne pas aller à l’église mais où l’on a le devoir au nom de la laïcité de ne pas contraindre les autres en se promenant déguisé en barbapapa, cette France où l’on est pas obligé de circuler en transports en commun mais où l’on a le devoir de ne pas incendier les autobus, cette France où l’on a le droit de dire qu’on est pas d’accord mais où l’on a pas le droit de tuer quelqu’un parce qu’il ne partage pas nos convictions.

 

J’aurais voulu lui dire que je suis très heureux qu’elle ne soit pas chinoise au risque d’être exécutée d’une balle dans la nuque pour avoir osé protester place Tian’Anmen.

Quelle ne soit pas Philippine  au risque de la voir finir sur un trottoir de Manille, parce que des salopards se font du fric avec d’autres salopards venus ici pour assouvir quelques pulsions malsaines.

Quelle ne soit pas Colombienne au risque de la voir exécutée dans une rue de Bogota pour s’être engueulée avec un petit baron local.

Quelle ne soit pas Iranienne au risque de la voir pendue au bout d’une corde pour avoir dit tout le mal qu’elle pensait des ces enfoirés qui dirigent ce pays.

Quelle ne soit pas indienne au risque de la voir défigurée à l’acide pour avoir mis au monde une fille plutôt qu’un garçon.

Quelle ne soit pas afghane au risque de la voir lapidée à mort pour avoir refusé de porter la burqa ou plus simplement pour avoir voulu aller à l’école.

Qu’elle ne soit pas soviétique au risque de la voir mourir dans un goulag de Sibérie pour avoir lu Soljenitsyne.

Quelle ne soit pas irakienne au risque de la voir égorgée par un fou de dieu (son Dieu à lui) pour avoir porté une jupe.

Quelle ne soit pas saoudienne au risque de la voir fouettée à mort pour avoir parlé à un homme étranger.

Quelle ne soit pas palestinienne au risque de la voir bombardée parce que des enculés d’islamistes sont venus se planquer chez elle.

Qu’elle ne soit pas israélienne au risque de la voir mutilée à vie parce qu’un malade mental s’est fait exploser à côté d’elle qui faisait ses courses au marché.

Quelle ne soit pas cicilienne (Cicilie) au risque de la voir éxécutée pour le simple fait d'être née Arménienne. (demande spéciale)

Pour tout ça, je suis très heureux qu’elle et ses frères soient français, ils ont de la chance et je veux qu’ils mesurent cette chance, je veux qu’ils soient fiers d’être français même si la France n’est pas parfaite, même s’il reste plein de choses à faire et à construire. Je veux qu’ils soient fiers du drapeau français symbole de la république française, je veux qu’ils s’imprègnent de la devise de la France Liberté, Egalité, Fraternité. Je veux qu’ils n’oublient jamais qu’ils ont des Devoirs envers ce pays et s’il le fallait, qu’ils se battent pour lui.

Peu importe le sang mêlé qui coule dans leurs veine, être français ce n’est pas une couleur, être français c’est avoir la France dans les veines et dans le cœur, on peut débattre de tout ce que l’on veut au sujet de l’identité nationale, tout est là, le reste n’est que foutaise et aplaventrisme, discours pompeux et effets de manches.
La France n’a aucune concession à faire aux différentes minorités qui se présentent en victimes pour mieux nous imposer leurs codes.

 

 

 

La France

Tu l’aimes

Ou

Tu dégages

 

*** Avant que tous les idiots utiles ne se jettent comme des enragés sur les commentaires  il est utile que je précise que je ne suis ni Poujadiste ni Lepeniste

Erebus




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jeanne des glières 08/11/2009 09:55


Merci Monsieur
Jeanne des Glières


Erebus 07/11/2009 22:39


Le français s'apprend à l'école et si nos chers profs passaient plus de temps à l'apprentissage de la langue et des fondamentaux plutôt que de faire grève et de s'opposer à tout et de revendiquer à
tous bouts de champs, les choses iraient sans doute mieux.
Ne mélangeons pas tout!

pour les baskets, il a raison !!!

Bises

Erebus


AMAZONE 07/11/2009 14:52


Effectivement le style de langage qu'il faut adopter dans le domaine sportif m'échappe un peu, et tu as une bien meilleure connaissance que moi à ce sujet.
Parfaitement d'accord avec la politique "des grands frères", amateurs en terme d'éducation, et sûrement plus dangereux que l'Ecole au sens premier.
Ce sytème mis en place, souvent par la Politique de Ville encourage le communautarisme, l'exclusion : puisque le norme ne convient pas, on en invente une autre, de fait on regroupe ceux-là qui par
nature sont "inadaptés".C'est terrible.

Ceci dit, je me posais la question sur le fait qu'en cumulant sport + français, l'un entrênerait l'autre, l'apport facilitateur d'un contexte où les joueurs sont réceptifs, ils pourraient l'être
aussi pour autre chose.

Je mets sur le compte des mines fatiguées des joueurs l'excellent "entraîneur", qui m'a dit au passage qu'il fallait que je m'achète de bonnes baskets !!
Merci Coach !


Erebus 07/11/2009 11:58


Ah ma zone !!!

Je crois que tu fais fausse route, du moins en partie. En effet le langage utilisé sur les terrains de sport peut paraitre un peu brutal mais il faut remettre les choses dans leur contexte. Les
consignes ne peuvent être données dans le beau langage de molière avec des phrases élaborées, le sport suppose du rythme et le langage doit s'adapter à ce rythme.

Quant au rôle de l'éducateur sportif, là c'est une autre histoire et souvent on assiste à des dérapages incontrôlés de la part de ceux qui ont en charge cette éducation (il y a un spécialiste à la
mairie). Des éducateurs mal ou pas formés sévissent sur tous les terrains de sport de France et de Navarre, ce sont des chefs de meute plutôt que des éducateurs.

Malheureusement le sport français manque cruellement de bénévoles de sorte que les instances sportives ont tout le mal du monde à trouver des personnes qui acceptent de recevoir cette formation
dispensée gratuitement. On laisse donc quelques exités passer entre les mailles du filet et on leur attribue le titre d'éducateur.

C'est d'ailleurs la même chose dans les quartiers ou nos bien pensants socialistes coco etc engagent bien souvent des délinquants ou des leaders, que l'on bombarde éducateurs, médiateurs etc.. pour
encadrer la jeunesse. On connait les résultats, ou non justement, on ne les connait pas puisque personne ne communique dessus.

Le sport en général est un formidable vecteur d'intégration qui promeut le développement mental, physique et social ; la compréhension des valeurs morales et de l'esprit sportif, de la discipline
et des règles ; le respect de soi-même et d'autrui, y compris des groupes minoritaires; l'apprentissage de la tolérance et de la responsabilité.

Enfin, la mine éteinte des jeunes à la fin de l'entrainement se s'explique-t-elle pas par une certaine fatigue due aux efforts consentis pendant la séance d'entrainement. Le coach aurait-il réussi,
là ou tu vois un échec ???

Erebus


AMAZONE 07/11/2009 11:30


L'identité nationale devrait adopter une langue commune :
Durant mon jogging du Vendredi soir, au stade des Verchères (mais oui Docteur j'écoute vos consignes !!, et je fais mes 10 tours), deux groupes d'adolescents sont à l'entrainement de foot.
Des jeunes "encadrants", "animateurs", dispensent le "cours", je ne sais pas si on peut appeller cela un cours, en tout cas, les jeunes jouent, s'envoyent le ballon, semblent décontractés, heureux,
"ils tappent" le ballon.

Puis au bout du 6ième tour ... il me plait à écouter ce que disent les "entraîneurs", j'ai relevé ces phrases :
-Karim places toi !
-Dégages à droite !
-Tires dans la lucarne !
-Laisses marquer Kévin, et dégages à gauche !
-Ceux qui gueulent c'est 3 tours de stade !
-Va remettre les ballons !
-Rangez les maillots !
-Les deux zozos du fond, privé de match Samedi
-Bougez vous !
-T'es pas content ?!!
-Putain ça fait 10 fois que j'vous dis ...
etc ...
dans la froideur du soir, j'ai trouvé les visages joyeux du début, quelque peu éteints, les ordres ont fait leur effet, à la motivation du plaisir de jouer, venait les consignes, rudes, limite
violentes.

Le foot a le vertu d'un sport UNIVERSEL, une marque de reconnaissance des peuples, un médicament anti-raciste. A la motivation des entraînements, si ces "encadrants" utilisaient un language plus
élaboré, avec des phrases, sujet, verbe, passé composé ... ces phrases là pourraient s'imprégner sans crier garde dans l'esprit des joueurs, et le sacro-saint entraînement deviendrai aussi "cours"
de français.
Par défaut professionnel sûrement, me rapprochant de "l'encadrant", (joli garçon au passage), je lui demande quel métier il exerce, il me répond qu'il est : animateur
Bon, animateur c'est pas professeur, mais voilà où l'on pourrait "qualifier et bonnifier" cette fonction, en y ajoutant la pratique du bon usage de notre langue.
A tous les joueurs d'hier soir, Kévin, Karim, Olivier, Stéphane, Davor ... votre identité nationale c'est la même passion du ballon, un sport qui vous anime, au delà de vos origines, et de vos
différences sociales, qui s'effacent à chaque entraînement ... dévellopez cela les "animateurs",un rôle de socialisation de premier ordre.
mince, au fait j'ai oublié de lui demander son prénom !! (à l'animateur)