Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Erebus
  • Le blog de Erebus
  • : Résolument de droite ce blog a été créé suite à l'incroyable investiture de François Vigny que nous pensons être une grave erreur politique, sans juger la qualité de l'homme nous pensons que la ville d'Annemasse méritait mieux. L'avenir nous donnera raison! Jean-François Fernandez
  • Contact

encore un compteur

Recherche

conditions générales (extrait)

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du rédacteur de ce blog. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Toute personne amenée à laisser des commentaires devra respecter les conditions d'utilisation accessibles depuis le lien en bas de page CGU.

Archives

Encore l'heure !

24 juillet 2009 5 24 /07 /juillet /2009 17:10

Voilà ce qui peut arriver quand on joue avec un fusil à canons superposés.

Le PS déjà bien amoché après s’être tiré une balle dans le pied lors du congrès de Reims vient de succomber au premier coup de fusil. Pourtant habitué à courir en zigzag mais très handicapé par sa blessure le PS a succombé au premier coup tiré au jugé.

Le Modem trop occupé à flinguer le vert soixante-huitard  n’a rien vu venir et s’est ramassé une décharge dans le gras juste au dessous de la ceinture, ça va être compliqué de remonter sur un cheval maintenant.

C’est la Bayroute !

Mais le béarnais a plus d’un tour dans son sac, malgré la défection et les remontrances de plusieurs de ses lieutenants il peut compter sur quelques fidèles au nombre desquels le Tartarin de Saint-Julien, grand spécialiste de la chose helvète et de la vente de lessive, économiste mondialement reconnu dans  son quartier et homme politique de premier plan qui prochainement siègera au macumba.

A croire que les leçons du passé ne servent à rien, après avoir pris une déculottée aux législatives et avoir trébuché aux municipales Tartarin nous rejoue la même partition en vue des prochaines élections régionales. Il recommence à tirer sur tout ce qui bouge et notamment sur le député Birraux, sa tête de Turc.

Tartarin le roi de la lessive nous la joue Conchita, il veut faire le ménage à l’assemblée nationale, il se verrait bien prendre la place du député et tous les moyens sont bons pour arriver à ses fins, mais comme son mentor face à Danny le rouge Antoine risque de se prendre le boomerang en retour en pleine tronche.

Sous le titre racoleur «  Travail du Dimanche : l’esquive de Claude Birraux » plutôt que de nous livrer son sentiment sur cette Loi, Tartarin se livre à un exercice de style consistant à analyser, à sa façon, le vote des députés UMP. Au passage il nous livre quelques "secrets" sur la  menace constante qui pèse sur la tête de nos pauvres députés il jure même que Lionel Tardy paiera longtemps sa liberté de parole lors des débats sur Hadopi. Tout ceci émanant bien entendu du redoutable service de renseignement du modem qui comme tout le monde le sait possède de nombreux informateurs au sein de la majorité présidentielle.

Et puis il y a cette phrase : "A son âge, après 31 ans de mandat de député, on se demande bien par quels biais l’UMP fait encore pression sur Claude Birraux. Sans doute la peur de ce jour où n'étant plus député il sera oublié de tous les flatteurs qui l'entourent. Cette peur qui conduit Claude Birraux à privilégier les intérêts partisans et les consignes de groupe plutôt que l’intérêt du pays et des électeurs qui l'ont élu"

En gros Antoine tenterait de faire passer le député pour un vieillard sénile qui ne branle rien et qui se fout de ses électeurs et du pays tout entier, il ne s’y prendrait pas autrement.

Bon allez, hop un petit tour chez le député pour voir ce qu’il pense de tout ça.

Driiiiiiing, c’est Virginie qui ouvre, charmante vision après avoir traversé cette ville grise et austère.

Quoi ????? Elle est mariée ???? T’es sûr ? Bon tant pis de toute façon je suis venu pour voir le député.

Bonjour mon député, ça va ? Non merci pas de café je suis juste passé pour t’interroger sur un truc qui me chiffonne.

Erebus : Dis donc il parait que pendant le vote de la Loi sur le travail du dimanche tu n’étais pas là, on te paye pour quoi alors ?

C. Birraux : Faux j’étais présent en séance !

Erebus : Il parait qu’avec tes amis UMP tu as reçu des coups de téléphone de menaces pour voter ce texte.

C. Birraux : Faux,  le Groupe UMP connaissait ma position depuis une semaine, personne ne m'a appelé et mon téléphone est resté muet

Erebus : alors pourquoi t’as pas voté ?

C. Birraux : Le texte en fait ne régularise que l'existant et je n'ai pas voté car passer autant de temps sur un texte mineur ne m’apparaît pas une priorité.

Erebus : Tu vas pas nous faire le coup du modem, un coup à gauche un coup au centre ?

C. Birraux : je suis UMP, c'est ma famille politique, je suis fidèle et n'ai nulle envie de rejoindre l'opposition.

Erebus : Mais alors si t’as pas voté ce texte, qu’est-ce que tu faisais ?

C. Birraux : je travaille (encore) avec un Député PS pour l'OPECST, et ça c'est un travail de fond, loin de l'esprit étroit du système.

Erebus : C’est quoi l’Opecst, un truc moldave ?

C. Birraux : L’OPECST c’est l’Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques.

Erebus : Et ça sert à quoi ?

C. Birraux : Nous mettons en œuvre des programmes d’études et nous procédons à des évaluations dans le but d’éclairer le parlement français des conséquences des choix de caractère scientifique et technologique.

Erebus : et en français courant compréhensible par un abruti comme moi, ça consiste à quoi ?

C. Birraux : Par exemple alors qu’aujourd’hui la grippe porcine est déclarée par l’Organisation mondiale de la santé comme la première pandémie du XXIe siècle nous venons d’être saisis par la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale d’une étude sur « la mutation des virus ».

Par exemple nous établissons des rapports sur des sujets aussi divers que : les impacts de l'utilisation de la chlordécone et des pesticides aux Antilles, sur "les lignes à haute et très haute tension : quels impacts sur la santé et l'environnement ?, sur l'évaluation de la stratégie nationale de recherche en matière d'énergie, sur l'évaluation de l'application de la loi n° 2004-800 du 6 août 2004 relative à la bioéthique etc….

Au cours de la 13è législature nous avons remis une vingtaine de rapports.

Erebus : houla ! C’est compliqué ce truc, et toi mon député tu fais quoi dans ce machin ?

C. Birraux : Moi j’en suis le Président et comme les autres députés et sénateurs de l’OPECST je travaille sur ces rapports en plus de mon boulot de député.

Erebus : Bon allez, à tchao je te laisse bosser !

Et l’autre Tartarin de Saint-julien qui dit que le député ne fout rien, allez vaut mieux que je laisse tomber ce fort en gueule car je vais finir par dire des méchancetés, de toute façon on va l’écraser aux régionales et aux prochaines législatives j’espère que Claude Birraux se représente pour mettre au garde à vous ceux qui se verraient bien prendre sa place et pour donner une bonne correction à Antoine.

A+

Erebus


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Erebus 31/07/2009 18:14

@ bidule,
cet homme est plein de ressources, d'ailleurs je ne serai pas étonné que d'ici quelques jours il ne nous explique avoir découvert le trésor des templiers.

Erebus

Bidule 31/07/2009 14:46

bonjour erebus, sur le blog de tartarin je viens de lire un article sur devinez quoi ? la grippe du cochon. serait-il médecin malgré lui ?

la fiancee du pirate 28/07/2009 12:22

Monsieur Erebus ,
Aurons nous droit en cette periode de calme ,pour les vacances a un article drole et leger comme vous savez si bien le faire ,un peu en dehors des clous ,pas politique.En esperant votre reponse merci pour les moments que je passe sur votre blog.
Et la musique???

Lilou 27/07/2009 10:19

Voir les entreprises d'Annemasse qui délocalisent à tout va et qui vont mettre des personnes au chômage.

Lilou 27/07/2009 10:17

Les constats servent aussi à ouvrir les yeux des Français qui n'arrêtent pas de râler et qui ne font rien pour que ça change. C'est un peuple râleur qui perd petit à petit de sa suprématie et qui ne veut plus travailler et se remettre en question !