Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Erebus
  • Le blog de Erebus
  • : Résolument de droite ce blog a été créé suite à l'incroyable investiture de François Vigny que nous pensons être une grave erreur politique, sans juger la qualité de l'homme nous pensons que la ville d'Annemasse méritait mieux. L'avenir nous donnera raison! Jean-François Fernandez
  • Contact

encore un compteur

Recherche

conditions générales (extrait)

Tous les billets de ce blog sont la propriété exclusive du rédacteur de ce blog. Toute reproduction (hormis une brève citation en précisant la source et l'auteur) sans l'autorisation expresse de leur auteur est interdite.

Toute personne amenée à laisser des commentaires devra respecter les conditions d'utilisation accessibles depuis le lien en bas de page CGU.

Archives

Encore l'heure !

2 octobre 2008 4 02 /10 /octobre /2008 15:50

Ce n’est un secret pour personne, j’ai un réseau d’informateurs qui va bien au-delà des frontières de notre petite ville. Ces personnes me coûtent la peau des fesses mais que ne ferais-je pas pour t’informer toi annemassien qui ne comprends rien à ce que fait notre soviet local.

Ainsi chaque jour on me remet un rapport circonstancié sur les faits et gestes de nos Chers élus et au gré de mes humeurs j’écris sur un sujet plutôt qu’un autre et je classe le reste en attendant le moment opportun pour t’en faire profiter.

Aujourd’hui je vais te parler des conseils consultatifs mis en place le 15 décembre 2005 à grand renfort de publicité communale. L’idée part d’un bon sentiment, en effet à la lecture de la charte de la participation et de son édito en particulier, courageusement rédigé (je suppose car ce sont les trois noms qui figurent en bas de page) par Michel Boucher, Dominique Lachenal et Eric m&m’s Minchella on ne peut que partager l’enthousiasme collectif. (Ce sont probablement des élèves du Grand Bob)

Quelques morceaux choisis, explications ensuite.

-      Le titre : Favoriser une expression construite des habitants.

-      Avec la Charte de Participation, nous franchissons une étape ; elle éclaire les rapports entre les élus et les habitants.

-      Nous veillerons ensemble à ce qu’il n’y ait ni manipulation, ni confiscation de la parole par quelques-uns.

-      Ainsi nous bâtirons une cité ouverte et solidaire.

C’est beau non ? On dirait du Ségolène avec sa démocratie participative ! Aimez vous les uns les autres, Amen !

Ces conseils consultatifs sont composés de trois collèges, les élus, les habitants du quartier concerné et enfin les sociaux économiques.

Jusque là tu suis ?.............. Pas sûr !  Bon OK !

Pour faire simple, on nous dit qu’avant de prendre une décision, nos bons dirigeants consulteront le peuple (toi), par le biais de ces Conseils consultatifs, et prendront en considération les remarques que tu feras pour améliorer ou amender le projet définitif. Je suis clair là ?.........Moi je m’y perds un peu pour tout te dire !

Le problème c’est que moi je n’y crois pas du tout, je pense même que ces conseils consultatifs ont pour unique but la manipulation des masses, bien entendu c’est une interprétation personnelle mais j’y adhère complètement. Je ne suis pas loin de penser que ces conseils ont été créés pour préserver et asseoir le pouvoir d’une caste. Je pense que ces conseils servent à propager les adiths municipaux.

Je sais tu dois te dire : ça y est il a pété une durite, déjà l’autre jour avec les vieux sur la place, les extra-terrestres etc…………Détrompes-toi je suis lucide et pour les vieux lis la fin de ce billet et on en reparle.

Comment manipuler les masses ? C’est en fait assez simple, il suffit d’introduire en leur sein un ou des agents subversifs intégrés qui vont se comporter comme autant de caisses de résonnances de la bonne parole, vieux système soviétique très largement utilisé du temps de l’URSS.

Prenons un exemple simple :

Je souhaite faire passer une résolution engageant tout un groupe de personnes, par exemple une dépense collective de 1 000€, je propose au groupe d’engager 2 000€ et j’argumente, c’est à ce moment précis qu’intervient mon agent intégré en suggérant qu’il serait plus raisonnable de modérer cette somme pour préserver les intérêts du groupe. A ce stade nous ne discutons plus du bien fondé de l’opération mais du montant de la dépense. L’agent subversif prend à témoin le groupe et propose de modérer cette dépense et de n’engager que 1 300€. Le groupe acquiesce car en fait il pense avoir économisé 700€ alors qu’il vient de se faire enfler de 1 300€.

Le soviet local procède de la même manière et c’est pourquoi on retrouve des élus au sein des collèges d’habitants dans ces conseils consultatifs qui n’ont de consultatifs que le nom. On retrouve des élus mais également des colistiers et des proches de Annemasse ensemble, la liste du maire, par exemple mon pote JD Pangallo et notre conseiller général en devenir Julien Beauchot. Tu penses bien que ce ne sont pas eux qui vont s’opposer au discours officiel. Vas voir sur le site de la mairie si tu ne me crois pas !

Ainsi ils sont juges et partie et peuvent se targuer de l’adhésion de la population à leurs mauvais projets.

En gros on se fout de ta gueule !

Quoi les vieux ?...................................

Aaaaah oui, j’avais promis d’en parler. Tu fais bien de me le rappeler.

Figures-toi que j’ai rendu visite à une mamie qui habite le Foyer de la Bioussaie. Eh oui de temps en temps je porte du chocolat aux mamies, des fois que l’une d’elles fasse de moi son légataire universel, mais non je déconne !

Enfin, en visitant cette mamie je dois t’avouer que je ne m’attendais pas à un si triste spectacle. Ce bâtiment est complètement délabré, des fuites en toiture et l’eau qui suinte des plafonds, des canalisations bouchées et des éviers qui refluent et qui puent, les revêtements de sols à moitié arrachés, les murs des penderies recouverts de salpêtre (humidité), des dalles de sols amiantées etc…………C’est lamentable !!!

C’est sûr il vaut mieux refaire l’éclairage du Kremlin (ça flatte l’électeur) que de s’occuper des conditions de vie de nos vieux.

Et puis, les vieux, ça ne proteste pas longtemps !

(J’ai pris quelques photos pour un très prochain billet et quand je dis lamentable le mot est faible)

 

Erebus

Partager cet article

Repost 0
Published by Erebus - dans réflexions
commenter cet article

commentaires

Pschitt 06/10/2008 19:05

Fine analyse de la manipulation ! Bravo Erebus, une déléctation de lire ton billet.

Anne MICHEL 05/10/2008 17:16

Bonjour Erebus,

Avec ses deux points soulevés, tu démontres à nouveau comment est gérée cette ville depuis plus de 30 ans.

C'est un vrai scandale et une honte de voir comment nos Aînés sont traités.

Vous n'avez vraiment pas la même conception du social que nous, Monsieur le Maire.

Je développerai mes propos sur ce point dans quelques jours.

Anne MICHEL
Conseillère Municipale Opposition

pierredesavoie 03/10/2008 18:18

SOPHIE F,
Tout du pipeau ces histoires,ça sert juste a parader entre eux dans leurs quartiers,JAMAIS j'ai vu ces guignols au quai d'arve, arretez avec ces simagrees d'un autre age,concertation avec les copains pour la forme,cette equipe est elue par le quart des Annemassiens et c'est tout ! concertation sur la clinique ?
sur les sedentaires ? sur le pericentrique qui va traverser la rue du brouaz ?
Rien de bon a attendre des admirateurs de staline et surtout pas de la democratie ni du respect de la proprietee privee indisociable l'un de l'autre mais ça evidement ils s'en moquent !
Qu'ils gardent leurs belles theories pour des pays "freres" la bas ils tremblent rien qu'a l'evocation de l'avenir qu'on leurs promet.
Preparont les balais il n'y a rien d'autre a faire avec un tel equipage.
Pierre.

Sophie F 03/10/2008 16:01

La démocratie participative est une avancée certaine d'un chemin visant une concertation riche entre citoyens et élus.
La désirée est une chose, la mettre en oeuvre en est une autre, et elle comporte ses propres limites.
Demander aux citoyens une participation active à la vie de leur quartier, c'est d'abords avoir la possibilité, ou l'ambition de pouvoir répondre de façon concrête aux attentes, et même prendre le risque de ne pouvoir y répondre.
C'est aussi un outil pragmatique utilisé par la Municipalité pour établir une "bonne image", et surtout éviter l'impopularité, sachant que les règles du jeu sont établies par les élus eux-mêmes.
Si ce concept ambitionne une "démocratie idéale", il a été conçu pour exercer une influence visant à cautionner subtilement le pouvoir.
Participer ne veut dire accepter !

Nonala 03/10/2008 15:49

Le délabrement des maisons de retraites reflète la manière de vivre dans notre société moderne où tout est basé sur le paraître. Honte à ces municipalités précédentes qui ont oublié qu'un jour à leur tour ils seront vieux et enfermés dans des maisons de retraite. J'espère que la nouvelle municipalité prendra mieux en compte nos anciens, car il ne faut pas faire aux autres ce qu'ils n'aimeraient pas qu'on leur fasse !